mercredi 28 décembre 2016

Haute-Saône : tué à coups d’objet tranchant

La piste criminelle est confirmée. L’autopsie pratiquée ce mardi à l’institut médico-légal de Besançon du corps de Claude Turpin, retrouvé mort à son domicile de Magny-Danigon, près de Ronchamp (Haute-Saône), privilégie la thèse d’une mort violente du septuagénaire (notre édition du 27 décembre).
Le soir de Noël, la macabre découverte a été permise par des voisins qui se sont inquiétés de ne pas voir le retraité. Ils ont donné l’alerte vers 20 h. Les secours et les gendarmes avaient ensuite découvert le corps gisant de Claude Turpin au pied de son lit.
« Le retraité est décédé des lésions infligées par une tierce personne avec un objet tranchant », indiquait ce mardi soir Julie Bressand, vice-procureur au parquet de Vesoul qui, dans un premier temps, a ouvert une procédure en recherche des causes de la mort.

Déterminer le jour et l’heure de l’agression

La thèse criminelle étant désormais actée, « les gendarmes vont réentendre les personnes afin de retracer les dernières heures de M. Turpin », ajoute-t-elle. Si le corps du retraité a été découvert le soir de Noël, en revanche, il reste à préciser le jour et l’heure de son agression.
Néanmoins, « des personnes ont bien aperçu M. Turpin quelques jours avant Noël », indique encore la vice-procureur.
Les responsables du dossier ne donnent pas non plus de précisions sur la nature de l’objet qui a causé la mort de Claude Turpin.
« Les prélèvements effectués dimanche soir par les techniciens en investigations criminelles vont partir pour analyse », complète la magistrate du parquet de Vesoul.
Une information judiciaire pour « homicide volontaire » est donc désormais ouverte. « Le dossier, comme c’est l’usage en Haute-Saône dès qu’il s’agit d’une affaire criminelle, a été transmis au Pôle de l’instruction de Besançon », conclut Julie Bressand, qui avait cosaisi dès le départ la section de recherche de Besançon et la brigade des recherches de Lure.

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2016/12/28/tue-a-coups-d-objet-tranchant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire