samedi 17 décembre 2016

Trois morts dans l'accident de la RN 165 : le conducteur était ivre et roulait bien trop vite

C'est suite à un appel à témoins que les enquêteurs ont pu recueillir différents récits sur le comportement du camping-car ce jeudi 8 décembre au soir sur la RN 165 entre Quimper et Brest. Un conducteur a rapporté qu'il avait été doublé par le véhicule à une vitesse qu'il avait estimé entre 120 et 130 km/h. Le conducteur lui avait même fait des appels de phares pour qu'on le laisse passer.
Ce vendredi après-midi, le procureur de la république de Quimper, Thierry Lescouarc'h, et le colonel de gendarmerie départementale Richard Pégourié, ont révélé que les analyses de sang du conducteur du camping-car démontraient qu'il conduisait avec un taux de 1,75 g d'alcool dans le sang, bien au-dessus de la limite autorisé.

Ce soir-là, ce camping-car avait franchi la glissière de sécurité centrale arrivant sur les deux autres voies de circulation opposées. Il avait ensuite percuté très violemment un poids lourd et deux voitures qui suivaient. Une mère de famille et sa fille aînée, ainsi que le conducteur du camping-car, avaient perdu la vie.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire