vendredi 6 janvier 2017

Nancy : un policier frappé et blessé lors d’un contrôle

Un contrôle de police a tourné au pugilat, jeudi, vers 17 h dans la rue de la Légion Etrangère à Nancy. Quatre policiers étaient en patrouille dans le secteur où des dégradations, des vols et des deals de rues empoisonneraient la vie des riverains. A la vue des uniformes, cinq jeunes qui étaient sous un porche, ont tenté de s’esquiver rapidement.
Les policiers les ont rattrapés et ont voulu vérifier leur identité. Trois d’entre eux n’avaient pas de papier sur eux. Il a été décidé de les ramener à l’hôtel de police.
Mais l’un de leur comparse a essayé de s’y opposer. Il a balancé des insultes puis a décoché un coup de poing dans la figure d’un brigadier-chef. Avant de lui mettre deux coups de pied dans le ventre. Les autres policiers ont alors volé au secours de leur collègue et essayé de maîtriser son agresseur.
Les trois jeunes, sans papiers d’identité, qui allaient être embarqués, en ont profité pour se rebeller à leur tour. Ils ont essayé de s’opposer au menottage de leur copain surexcité. Les forces de l’ordre ont dû les gazer avec une bombe lacrymogène pour les repousser.
Les agents ont finalement réussi, non sans mal, à arrêter et à ramener à l’hôtel de police le plus violent de la bande, celui qui a agressé le brigadier-chef. Un autre protagoniste du pugilat qui s’est avéré être le frère de l’agresseur principal, a été lui aussi interpellé sur place.
Deux autres suspects ont été identifiés et arrêtés à leur tour ce jeudi matin. Ils ont rejoint leurs comparses en garde à vue. Le Parquet décidera du sort judiciaire de chacun ce vendredi.
Le brigadier-chef frappé lors de l’intervention, n’a pas pu reprendre le travail. Il a été sérieusement blessé au poignet. Lors de la rixe, l’un des individus lui a également arraché et volé une sacoche contenant un portable et une lampe torche.
http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2017/01/06/nancy-un-policier-frappe-et-blesse-lors-d-un-controle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire