jeudi 2 février 2017

Le faux employé d’Engie volait les personnes âgées

Il « présentait bien », comme on dit parfois. Poli, courtois, professionnel… Ce Nancéien âgé d’une vingtaine d’années est suspecté d’avoir volé pas moins de 13 personnes âgées. Il arrivait au domicile de ses proies et se présentait comme un agent du gaz, salarié d’Engie. Sous son bras, de vrais documents contractuels conservés du temps où il était réellement employé chez Engie… Il gagnait alors facilement la confiance des retraités et prétextant une envie pressante, s’absentait pour aller au WC chez son hôte. Mais sur le chemin des toilettes, le malfrat en profitait pour visiter une partie du logement. Et voler liquidités et cartes bancaires. Cartes avec lesquelles il effectuait des paiements grâce à la technologie « sans contact » ou des retraits au distributeur quand il avait pu obtenir le code secret. Les premiers faits auraient été commis en octobre dernier avant de s’accélérer en janvier. La brigade criminelle de la Sûreté départementale était saisie de l’enquête et obtenait un profil précis de l’ex agent d’Engie grâce aux images de vidéosurveillance. Les policiers parvenaient à définir le périmètre d’action de l’individu - à Nancy - dans le quartier Charlemagne, Auxonne, Libération, Fac de lettres. Un dispositif composé de fonctionnaires postés en point fixe ou en patrouille, se déployait, mardi, dans ledit périmètre. Une stratégie payante puisque le suspect était interpellé vers 15 h, dans le secteur de la rue Saint-Bodon. Des documents et cartes bancaires auraient été retrouvés au cours d’une perquisition de son domicile. Directeur départemental de la sécurité publique, Nicolas Jolibois « se félicite du travail de la Sûreté sur un phénomène en plein essor et qui touche une population vulnérable ». Placé en garde à vue, le Nancéien doit être présenté aujourd’hui au parquet dans la perspective d’un jugement en comparution immédiate.
D’éventuelles victimes sont invitées à prendre contact avec la Brigade criminelle de la Sûreté au 03.83.17.27.37

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire