vendredi 24 février 2017

Perpignan : l'évadé repris en train de cambrioler

Il n'aura pas profité longtemps de sa liberté. L'évadé du centre pénitentiaire de Perpignan a, en effet, été interpellé hier, en Corrèze, en flagrant délit de cambriolage.
Samedi, se faisant passer pour un détenu libérable, ce jeune homme de 29 ans, était parvenu à s'évader par la grande porte sans que les surveillants de la prison ne se rendent compte qu'il se faisait passer pour un autre
Une première dans l'histoire de la pénitentiaire. Il faut dire que s'il ne ressemble pas à son compagnon de cellule qui avait fini de purger sa peine, il avait en sa possession sa carte d'identité.
C'est donc le plus simplement du monde que les surveillants, après avoir effectué les formalités administratives d'usage, l'ont escorté jusqu'à la… liberté.
Quelques heures plus tard, le vrai détenu libérable s'était manifesté auprès des gardiens pour exprimer son étonnement de ne pas avoir été appelé pour «la procédure de sortie».
C'est là que la supercherie a été mise au jour et que l'alerte a été donnée. Mais, l'évadé s'était déjà évaporé dans la nature.
Son codétenu a donc été libéré à son tour, non sans avoir été tout d'abord interrogé par les policiers du SRPJ afin de savoir s'il n'était pas complice de cette évasion.
Si l'évadé, connu pour des escroqueries, des vols aggravés, mais aussi, déjà, pour une usurpation… d'identité, purgeait une peine qui arrivait à terme le 25 juin, il risquait malgré tout de poursuivre son séjour derrière les barreaux puisqu il est également sous le coup d'un mandat de dépôt dans le cadre d'une affaire instruite à Toulouse.
Avec cette évasion et cette tentative de cambriolage sa détention risque bien de s'allonger encore un peu plus.
Du temps qu'il passera, espérons-le, davantage à penser à sa réinsertion qu'à une nouvelle évasion.
http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/24/2523554-perpignan-l-evade-repris-en-train-de-cambrioler.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire