mardi 18 avril 2017

Attentat déjoué : des armes et des explosifs retrouvés

Cinq jours avant le premier tour de présidentielle, deux hommes, soupçonnés de préparer un attentat imminent, ont été arrêtés à Marseille
Deux hommes de 23 et 29 ans, soupçonnés de préparer un attentat "imminent" ont été arrêtés mardi à Marseille, à cinq jours du premier tour de l’élection présidentielle, a-t-on appris de sources proches de l’enquête. 
Les deux hommes sont "soupçonnés d’un passage à l’acte imminent", a précisé l’une de ces sources. Ils ont été arrêtés par la DGSI dans le cadre d’une enquête en flagrance ouverte à Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste. Le ministre de l’Intérieur doit faire une déclaration à 12H30 sur la sécurité de l’élection présidentielle
"Connus pour leur radicalisation", les deux suspects ont déjà été incarcérés pour des faits sans caractère terroriste, a ajouté une source proche de l’enquête. "Une perquisition est en cours" à Marseille.
Les officiers de sécurité de François Fillon ont été avertis vendredi de "risques avérés" sur le candidat, selon des sources concordantes LR.
Le ministère de l’Intérieur "avait renforcé la sécurité à Montpellier", où le candidat tenait meeting vendredi, selon les mêmes sources, qui évoquent la présence désormais de "tireurs d’élite" et de membres du Raid lors de ses réunions publiques.                                           

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire