dimanche 23 avril 2017

Un homme sème la panique à la gare du Nord

Deux jours après l'attaque sur les Champs-Élysées au cours de laquelle un policier a été tué, nouveau mouvement de panique ce samedi à Paris. Cette fois, il a eu lieu dans la gare du Nord après qu'un homme armé d'un couteau a été signalé à une patrouille de gendarmes, rapporte BFM TV.
Les gendarmes ont alors immédiatement interpellé l'individu. Selon une source policière, ce sont «des voyageurs» qui ont aperçu le jeune homme, un Malien âgé de 20 ans inconnu des services de police, et ont prévenu une patrouille de trois gendarmes mobiles qui sont intervenus "arme au poing" pour l’interpeller, vers 15h20.

Mouvement de panique

De nombreux passagers ont assisté à la scène et se sont mis à courir, abandonnant leurs bagages, en pleine gare du Nord, d’où partent notamment les Thalys vers la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne et les Eurostar vers l’Angleterre.
Les usagers se sont dirigés vers le parvis devant la gare qui a été temporairement fermée par la SNCF, avant de rouvrir vers 16 heures. L’embarquement dans les Eurostar a été brièvement suspendu. Le calme était toutefois revenu dans l’après-midi. 

Pas "menaçant"

Des équipes de déminage et les brigades cynophiles ont été dépêchées sur place. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de la gare, située dans le 10e arrondissement de la capitale. 
Une source policière a indiqué à BFM TV que l'homme n'avait jamais été "menaçant". "Lorsque les gendarmes lui ont ordonné de s'allonger, il s'est exécuté immédiatement", a précisé cette source
Un homme sème la panique à la gare du Nordhttp://www.estrepublicain.fr/actualite/2017/04/22/un-homme-seme-la-panique-a-la-gare-du-nord

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire