mardi 16 mai 2017

Trois jours d’ITT pour l’ex-copine battue chez elle

Une fois entré, il a exigé de récupérer des biens estimant lui appartenir. Sauf qu’en l’absence de factures, difficile, voire impossible de prouver la propriété…
Des paroles aux actes, il n’y eut qu’un pas (trop) vite franchi par l’amant éconduit. Qui a bousculé et tiré les cheveux de son ex avant de s’en aller et de la laisser ainsi. Celle-ci est alors allée chercher de l’aide aux urgences. Après examens et soins, elle s’est vu signifier trois jours d’ITT.
L’homme, pour sa part, a été rapidement appréhendé par la police et placé en garde à vue (levée en cette fin de journée de lundi). Il a reconnu les faits lui étant reprochés, admettant avoir « pété les plombs » lors de cet épisode. Le prévenu est en attente d’une réponse pénale.
   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire