mercredi 21 juin 2017

Explosion à la gare centrale de Bruxelles : "une attaque terroriste"

Un individu a été "neutralisé" mardi soir par des soldats belges après l’explosion de son bagage dans la gare de Bruxelles-Central, un acte considéré comme une "attaque terroriste" par le parquet fédéral. L'auteur présumé de cet attentat est décédé.
A la suite de l’explosion, un mouvement de panique a éclaté dans la gare, l’une des principales de Bruxelles, et sur les voies. La gare a ensuite été évacuée et le trafic ferroviaire interrompu. La Grand-Place de Bruxelles a, elle aussi, été évacuée.
Plus aucun train ne circulait dans la capitale belge et des lignes de bus ont été déviées du centre-ville. Le métro était gratuit pour aider les gens à rentrer chez eux.
"Allah Akbar"
Selon un témoin le suspect à l’origine d’une explosion a crié "Allah Akbar" avant de faire sauter un chariot à bagages.
"J’étais dehors. Je suis descendu. A l’entresol, quelqu’un criait. J’ai pas prêté attention. Puis il a crié Allah Wakbar. Et là il a fait exploser le trolley", a déclaré Nicolas Van Herrewegen, témoin direct de la scène, agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).
"J’étais derrière le mur. Ça a explosé. Je suis descendu. J’ai alerté mes collègues pour évacuer tout le monde. Il était encore dans les parages et après on ne l’a plus vu", a ajouté le témoin. "C’était pas vraiment une grande explosion mais l’impact était pas mal. Autour à deux trois mètres les gens sont partis en courant", a témoigné l’agent de triage.
Selon lui, le suspect était "assez rond basané avec les cheveux courts, une chemise plus ou moins blanche et un jean".
  • TAG
  • FAITS DIVERhttp://www.estrepublicain.fr/actualite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire