vendredi 23 juin 2017

Le geste désespérée d'une élue

Si les services de la mairie sont peu diserts sur le sujet, nous avons appris que Jeannette Driss, adjointe au maire en charge du personnel, avait été hospitalisée, mercredi en fin d'après-midi, juste après s'être taillée un avant-bras avec un couteau.
Selon les informations que nous avons pu recueillir, c'est à 18 h 40 que les secours ont été alertés pour intervenir à l'hôtel de Ville, rue Aimé-Ramond. Sur place, les pompiers ont pris en charge Jeannette Driss, qui souffrait d'une plaie peu profonde à l'avant-bras.
Comment expliquer le geste désespéré de cette élue, que nombreux ont pu apercevoir sereine, lors d'une cérémonie qui se tenait dans la cour de la mairie, quelques heures auparavant. Toujours d'après nos renseignements, c'est en milieu d'après-midi que Jeannette Driss s'est rendue à la mairie, où une commission ‘‘Éducation, culture, social et contrat de ville'' se tenait, sans qu'elle n'y ait été conviée.
Elle serait ensuite montée dans son bureau d'adjointe, avant de redescendre au premier étage, où se tenait la commission. Là, Jeannette Driss a fait mine de vouloir se planter le couteau dans le ventre, avant de s'entailler l'avant-bras.

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2017/06/23/2599285-le-geste-desesperee-d-une-elue.html#Up8JqMbPXHY7rYxy.
99

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire