lundi 26 mars 2018

Attaques terroristes dans l’Aude : Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame serait mort poignard

Les conditions du décès du lieutenant-colonnel Arnaud Beltrame, l’officier de gendarmerie qui s’est substitué vendredi au dernier otage dans le supermarché de Trèbes (Aude), se précisent. L’homme a été touché par des tirs d’arme à feu, mais l’autopsie a révélé des « lésions mortelles » à l’arme blanche au niveau du cou, précise ce dimanche Le Parisien. Il serait donc mort poignardé à la gorge.

Encore des zones d’ombre


On ignore en revanche encore l’ordre précis des coups de poignards et des tirs qui ont été échangés vendredi dans le magasin. Radouane Lakim, le djihadiste de 25 ans, était armé d’un poignard et d’un pistolet 7,65, une arme de petit calibre, précise Le Parisien. L’arme du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, un calibre de 9 mm, a également été découverte à proximité du corps. Une centaine d’enquêteurs de la Sous direction antiterroriste de la police judiciaire et de la DGSI (renseignement intérieur) poursuivent ce dimanche les investigations.

Mots-clés :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire