jeudi 15 mars 2018

Collision à Pont-à-Mousson : un motard et son fils tués

Il était 14 h hier lorsqu’un père âgé de 41 ans et son fils de 19 ans, originaires de Vandières, ont perdu la vie. Les deux motards, dont les identités n’ont pas été révélées, étaient montés sur le même engin et circulaient sur la route de Norroy en direction de l’entrée de Pont-à-Mousson. Leur moto est entrée en collision avec un véhicule 4x4 de marque Jeep, conduit par un habitant de Norroy âgé de 74 ans. La voiture sortait du Chemin du Champ Fays, perpendiculaire à la route de Norroy.

Un axe très fréquenté

De source policière, le 4x4 aurait franchi le cédez-le-passage et coupé la priorité aux motards, qui sont venus percuter l’avant gauche de la voiture. Sous la violence du choc, les deux motards sont morts sur le coup. Malgré leurs efforts, les sapeurs-pompiers de Pont-à-Mousson, sous le commandement du capitaine Fabien Disse, chef du centre de secours de Pont-à-Mousson et les équipes du SMUR de Pont-à-Mousson et Nancy, dépêchés sur place, ne sont pas parvenus à les réanimer. Philippe est riverain de la route de Norroy. Depuis sa maison située rue de la Croix de Rieupt, il a entendu le bruit de l’accident et témoigne de la dangerosité de ce secteur de la route de Norroy où la vitesse n’est pas limitée : « C’est limité à 70 km/h à quelques centaines de mètres d’ici, à la hauteur de Norroy », explique Philippe, « mais après, il y a le panneau de fin de limitation de vitesse et les automobilistes accélèrent. On a déjà signé des pétitions pour réclamer une limitation de vitesse mais on ne nous entend pas. »
D’autres riverains témoignent de la peur qu’ils ressentent lorsqu’ils doivent quitter la route de Norroy pour rentrer dans leur rue ou au contraire lorsqu’ils doivent en sortir et s’intégrer dans la circulation de cet axe très fréquenté qui relie la ville de Pont-à-Mousson à ses voisines de Norroy, Vandières et plus loin Pagny-sur-Moselle. « Souvent, lorsqu’on ralentit et qu’on met notre clignotant pour tourner, on se fait doubler par des inconscients. Il faut faire quelque chose et vite ! »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire