mardi 27 mars 2018

Foire de Nancy : un ouvrier écrasé par une nacelle

Ce lundi, en fin d’après-midi, place Carnot, l’émotion était vive sur le champ de foire. Un ouvrier a perdu la vie alors qu’il s’affairait au montage du Booster Maxxx, une des attractions vedette de la foire de Nancy. Avec deux nacelles, arrimées à un impressionnant bras rotatif, culminant, à tour de rôle, à près de 55 mètres de hauteur, le manège à sensations est impressionnant.
Alors qu’il s’apprêtait à fixer la seconde desdites nacelles, l’homme, âgé d’une quarantaine d’années, aurait fait une mauvaise manipulation, provoquant la chute de cet élément lourd. Une chute soudaine qui ne lui a pas laissé le temps de s’écarter. Le quadragénaire perdait la vie, écrasé par la nacelle.
Sur place, les polices municipales et nationales sécurisaient les lieux. Un périmètre de sécurité était mis en place, l’attraction devant être placée sous scellés durant quelques jours. A 19 h, le médecin légiste arrivait et la police technique et scientifique procédait aux premiers relevés et aux constatations d’usage afin de comprendre exactement ce qui s’est passé et ainsi faire la lumière sur ce drame qui a coûté la vie à un ouvrier. Appartenant à la famille Kopp, l’attraction a été démontée et totalement repeinte cet hiver avant d’être remontée puis contrôlée.

Dossier en règle

Dès l’annonce de l’accident, Sophie Pommier-Ostermann, conseillère déléguée, et les services techniques de la ville se rendaient également sur le champ de foire, auprès des forains, particulièrement affectés par ce dramatique accident qui ne remet pas en cause la sécurité des futurs usagers du Booster Maxxx.
S’agissant du dossier administratif, après vérification, il est en tout point conforme, tout était en règle. Dossier qui a été mis à disposition des autorités pour l’enquête en cours. De son côté, une fois le conseil municipal terminé, Laurent Hénart se rendait sur place et auprès des forains pour leur assurer de la solidarité de la ville face à cette tragédie. A quelques jours du lancement de la foire, l’édition 2018 est tristement endeuillée


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire